Arbre, Haie champêtre et Paysage dans les nouveaux quartiers d’habitations.

Le paysage est une notion abstraite dont on ne peut nier la subjectivité. On doit toutefois reconnaître que certains principes et de nombreuses attentes soient partagées par le plus grand nombre.
En ce qui concerne l’aménagement de zones d’habitation, il semblerait que nous attendions plus que la juxtaposition de terrains et la disposition en rangs d’oignon de pavillons standardisés sur des espaces vides et sans âme. Nous savons combien le contexte environnemental peut influer sur le psychisme des individus et le sentiment d’inconfort qu’il peut générer. S’interroger sur la "qualité des lieux", disposer d’un "cadre de vie" agréable et fonctionnel, sont des aspirations légitimes qui nous concernent tous, puisqu’il s’agit de "bien-être"; de se "sentir bien" dans le lieu ou l’on vit.


C’est cette sensibilité paysagère que nous tentons de mettre en œuvre au côté de CNT en apportant notre savoir-faire en matière de gestion de plantations d’arbres et de haies champêtres "de pays".
La présence de végétation est un facteur fondamental pour créer une ambiance paisible et donner vie à un univers construit, majoritairement minéral, inerte et uniforme, constitué par les voiries, les accès (réduits au minimum dans nos réalisations) et les maisons.
Arbres et arbustes, isolés ou alignés, formés en bouquets, en bosquets et en haies deviennent un matériau vivant qui permet de remplir toutes les fonctions utiles d’écran visuel, d’ombragement, de barrière, de délimitation, de signalétique…
Si de nombreux espaces libres sont réservés à l’engazonnement, l’arbre reprend sa place près des maisons, des chemins, des lieux publics et tout bonnement dans le paysage d’ensemble. C’est bien l’intérêt de concevoir un paysagement cohérent sur la totalité du terrain à lotir…

Pour ce faire, nous concevons des formations végétales composées d’une diversité modérée d’essences locales. Ces essences de pays donnent d’excellents résultats techniques, du fait de leur adaptation naturelle. Plantés jeunes, leur coût de mise en œuvre est faible comme celui de leur entretien : pas d’engrais, pas d’arrosage, très peu de mortalité, et surtout une très grande durabilité. Mais ces arbres et ces arbustes de pays se démarquent aussi pour leurs grandes qualités esthétiques ; sobres et subtils, vivant au gré des saisons, c’est grâce à l’équilibre de leur assemblage notamment dans les haies, qu’une harmonie d’ensemble peut être créée. … harmonie et gaieté naturelle qui s’opposent largement à la monotonie des murs en parpaings et autres clôtures hétéroclites, comme à celle des haies de "béton vert" composées d’une seule essence persistante de lauriers ou de sapinettes en tous genres / qui se distingue de même de toutes les espèces à la mode et tape à l’œil qui colorisent à outrance parcs et jardins.
Des essences horticoles trop souvent fragiles et peu durables, très poussantes certes mais qui nécessitent un entretien contraignant, et qui par manque de diversité sont vulnérables à toutes formes d’attentes climatiques et mécaniques, biologiques et sanitaires.

La base de nos aménagements est justement fondée sur l’utilisation de haies "alternatives" qui délimitent et enclosent chaque terrain. Des haies mitoyennes, séparatives qui assurent l’intimité de chaque propriétaire. Qualité technique, intérêt économique, valeur esthétique, ce sont ces 3 piliers qui fondent l’authenticité de nos aménagements et assurent leur insertion dans nos paysages de campagne.
Pour y parvenir, nous travaillons de concert avec tous les intervenants aménagistes, très en amont du projet afin de coller au mieux aux contraintes topographiques du site et aux réalités techniques du futur chantier.

C’est par ce type de démarche et de collaboration que nos arbres et nos paysages retrouvent enfin la place qui leur revient.

Bruno Sirven - Arbres et Paysages
arbre-et-paysage32.com

Réalisation : N124 communication